THIERRY SIMOUNET dit TEZZER /

Mon petit théâtre sans parole

Artiste plasticien résidant actuellement dans la Drome, Tezzer allie le graphisme, la sculpture et le détournement d’objets afin de créer des univers propices à l’onirisme et à la réflexion sensible.

Créateur d’installations plastiques autour du thème du conte, bricoleur d’objets « authentiquement contrefaits » au service de spectacles s’amusant du vrai/faux, fabricant de marionnettes et de masques, Tezzer combine ses différentes approches plastiques au service d’une narration basée sur le postulat « faire croire à l’invraisemblable ».

Dans le cadre de l’évènement « pépète lumière 2012», Tezzer souhaite orienter son travail de manière plus politique par le biais d’une installation qui renverra à des évènements sombres de notre histoire commune. Moins un mémorial contre l’oppression qu’une invitation à considérer l’existence d’un groupe d’individus par une confrontation silencieuse avec le visiteur, cette installation intime tentera d’être l’étendard des petites histoires à réveiller.

PROJET :

C’est un mur de marionnettes ;

60 marionnettes accrochées sur un mur.

Ce sont 60 personnages qui font face.

Ce sont 60 expressions de l’âme humaine esquissées sous le filtre de la théâtralité.

Ce sont 60 silences en attente de leur voix.

Ce sont 60 personnages en quête d’auteurs.

C’est un groupe uni dans la stigmatisation.

C’est un groupe uni dans le grand théâtre des évènements.

C’est un groupe uni dans ses solitudes forcées.

C’est un groupe vivant.

Ce sont 60 petits triangles roses cousus sur leurs gaines grises.