La bal(l)ade du Baron Perché

Une promenade musicale dans le roman d’Italo Calvino « Le Baron perché »* imaginée par Patrick Charbonnier & Enzo Cormann.

1ère partie : du haut des arbres, quand je pisse, ça va plus loin
Dominique Laidet (mots), Ivan Gruselle (clavier)

2è partie : grumeaux de phrases sur lit de feuilles ou de nuages
Dominique Laidet (mots), Hélène Géhin (cithare et voix), Alfred Spirli et Jean-Marc François (rhombes et autres aérophones)

*traduction Juliette Bertrand, Mario Fusco, Éditions du Seuil, 1960

Enzo Cormann :

Enzo CormannNé en 1953, Enzo Cormann vit actuellement en Isère (France). Auteur d’une trentaine de pièces de théâtre (« Credo » ; « Sade », « concert d’enfer » ; « Toujours l’orage »…) et de textes destinés à la scène musicale, il est traduit et joué dans de nombreux pays. Egalement metteur en scène, acteur, conseiller littéraire, enseignant, il se définit volontiers comme un « artisan de théâtre ». En France, ses pièces sont notamment publiées aux Editions de Minuit. Plusieurs disques témoignent de son travail jazzistique, et particulièrement en compagnie du saxophoniste Jean-Marc Padovani avec lequel il a créé « La Grande Ritournelle ». En 2004, ont été présentées deux nouvelles pièces : « Le dit de la chute, tombeau de Jack Kerouac » (Théâtre d’Auxerre/ Maison de la Poésie, Paris), « La révolte des anges » (Théâtre National de la Colline, Paris, dans une mise en scène de l’auteur). Depuis 2000, Enzo Cormann enseigne à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT), au sein de laquelle il conduit le département d’écriture dramatique. Derniers ouvrages parus : « A quoi sert le théâtre ? », recueil d’articles et de conférences (Les Solitaires Intempestifs, 2003). « Mingus, Cuernavaca » (Rouge Profond, 2003). « La révolte des anges » (Editions de Minuit, Paris, 2004.) « Le testament de Vénus », roman. (Editions Gallimard, coll. « blanche », janvier 2006).