Duo Charbonnier – Marchetti

Notre musique est 100% expérimentale, chaotique -
mélangeant trombone préparé et électronique analogique 

DUO CHARBONNIER – MARCHETTI

IMG_8742Photo de Pierre Abernot, vannier d'exception!

Écrire en direct, se faufiler — entre les lignes acoustiques du trombone et l’électronique haut-parlante

Réagir :  à l’espace contenu dans une simple boîte de conserve transformée en réverbération à ressort , ou encore à ce rebond naturel des sons sur les murs de l’atelier

Un jeu — à l’opposé du prévu

Une musique à l’équilibre, sur une corde, au plus proche du public, qui entend, voit se fabriquer devant lui et avec lui l’intuition de l’instant

Le pavillon du trombone, le pavillon du haut-parleur, l’intime, le souffle partagé, la respiration dans la main, les ombres, la lumière, comme si l’électronique et le cuivre vivaient la même aventure…


Extraits du concert du 17 novembre 2017 – A l’atelier du Razay – St Mamert (69)

 

 


Les musiciens :

Patrick Charbonnier : trombone et autres instruments…

Nourri de ses multiples aventures collectives (Association à la Recherche d’un Folklore Imaginaire, collectif Charles Obscure, Cie Musicabrass), il s’accomplit aux confins du jazz tendance free, du rock tendance lourd, des musiques improvisées tendance bruitistes et des musiques traditionnelles tendance « vivantes ».

Depuis 2009, avec la complicité de ses proches, il trouve ses propres moyens d’expression (partage, assimilation, création, transmission) en fondant l’association pépète lumière porteuse du festival alternatif « En mai pépète lumière fait ce qu’il lui plait ». Il y assouvit son besoin d’approcher les états provoqués par les musiques « non savantes » en y expérimentant des rencontres inédites. Récemment il y collabore avec Lionel Marchetti pour son projet solo « l’homme à barbe » et dans le projet de mise en valeur d’espace sonore « le hasard attrapé par la queue »…

Lionel Marchetti : Synthétiseur analogique, traitements…

Lionel Marchetti est compositeur de musique concrète. Il travaille quotidiennement dans ce qu’il aime nommer son atelier des sons… Il se consacre également, sur scène à l’improvisation (dispositif analogique expérimental avec microphones divers, feed-back, ondes radiophoniques, magnétophone à bande magnétique, haut-parleurs modifiés, synthétiseurs analogiques etc.) en solo et avec des musiciens comme Jérôme Noetinger (électronique, Revox), Xavier Garcia (électronique), Seijiro Murayama (percussions, voix), Emmanuel Holterbach (électronique), Yan Yun (électronique), Carole Rieussec (électronique), Michel Doneda (saxophone) ainsi qu’avec la musicienne et danseuse japonaise Yôko Higashi (composition, électronique et danse butô.)