OLIVIER GERMAIN-NOUREUX

Euphonium et bugle

Né en 1983, d’une famille travaillant pour le spectacle de rue, Germain-Noureux Olivier grandit dans le nord Drôme où d’harmonies en écoles et d’écoles en bandas il se signale en rudiments. Parallèlement, il commence à créer ses projets vers 14 ans, comme une occasion qu’on s’offre pour apprendre le jazz et le spectacle entre petits camarades.

Il sort avec un Bac F11 en 2001 et un goût pour les aventures pluri-disciplinaires (entre autres projets, un atelier rassemblant les différentes disciplines artistiques voit le jour durant son passage au lycée, et il collabore déjà régulièrement avec des danseurs et des comédiens).

Il arrive à l’improvisation par ce chemin et laisse vers ses 19 ans ses diplômes derrière lui en quête d’autres musiques. Il croise à ce moment-là sur sa route Jean-Luc Cappozzo, Jacques Di Donato, Alessandro Bosetti, Robin Hayward, Michel Doneda, Barre Phillips, IBA à Barcelona, Peter Jacquemyn, autant de regards singuliers portés sur la pratique de la musique que se sont là de bels gens.

Les années suivantes, hormis un « break » de plusieurs mois lui permettant de faire une grande marche entre la France et Israël (2006), il s’engage dans la voie de la profession.

En plus de son intérêt pour le son, il travaille dans des projets engageant le corps et appelant au jeu dans la rue (entre autres projets):

2003 : intègre Forest Trio, trio suspendu et évoluant dans les arbres
2004 : création du spectacle « C’est comme Flash Gordon au début », théâtre Craie
2005 : création du Massage par vibration acoustique, système de massage par les ondes sonores
2008 : rejoint Musicabrass, compagnie de rue Grenobloise
2008 : création de Sonar, trio d’improvisation en rue
2009 : création de Siesta Dodocafonica, installation sonore acoustique invitant à la sieste dans l’espace public
2011 : différentes expériences avec les musiciens de Auprès de ma Blonde

De passage régulièrement à Marseille entre 2009 et 2010, il crée un groupe de recherche avec la danseuse Maya Eymeri, « Attends-moi », constitué de plasticiens, photographes, danseurs et musiciens et ayant pour objet de recherche les lieux d’attente dans l’espace public.

Aujourd’hui actif au sein du Grand Chahut Collectif, il travaille aussi avec Musicabrass, La Fanfare D’Occasion, et Le Grand Bal des Cousins.